La Chanson Engagée

01 février 2012

Introduction

poingLa chanson engagée : reflet des préocupations de son époque. 

De 1945 à nos jours


  

   Qu’elle soit militante, contestataire ou satirique, la chanson engagée a le plus souvent représenté les révoltes, les espoirs, soutenu des causes, accompagné l’Histoire, et marqué les préoccupations de leur époque.

   Une chanson, œuvre composée d’un texte et d’une musique, peut posséder des formes très variées, ainsi que des genres très différents comme la musique folklorique, le jazz, le rock, etc. Ses utilisations sont nombreuses : elle est depuis longtemps un divertissement, mais aussi un moyen d’expression. Au moyen-âge, la chanson est utilisée pour des raisons religieuses ; en France au XVIIIe siècle, elle est utilisée pour la contestation, la révolte, avec par exemple La Marseillaise de Rouget de Lisle datant 1792 ; les chants anarchistes français des années 1880-1900, et les chansons de la résistance et de la Libération aspirent à un changement ; les « protest songs » en Amérique font de la musique folk un moyen de dénonciation et d'indignation des problèmes de leur époque...

   Aujourd’hui encore, une chanson reste une excellente méthode pour véhiculer des idées, et un moyen privilégié pour exprimer un engagement. En effet, des airs connus offrent un impact immédiat à des paroles adéquates, faciles à reprendre par le "peuple". La chanson peut s'engager aussi bien pour l'environnement, et pour l'aide à une population, qu'en politique.

   Nous allons voir ce qu'est vraiment une chanson engagée, ce qui peut la définir. Il est possible de la décrire comme une chanson dont les textes sont mis au service d'une cause, d'une idée ; mais est-ce suffisant ? L'interprète de chansons engagées met en effet son art au service d'un engagement, et dénonce une réalité injuste, pour tenter d'y remédier. Cependant, il est difficile de savoir où s'arrête la chanson engagée et où débute le "Charity-business" ( chanson réalisée dans le but de faire du profit ) ; et quelles sont les limites d'une telle méthode de communication.

Nous nous demanderons donc si la chanson engagée est une stratégie argumentative efficace. 

Pour y répondre, nous expliciterons tout d'abord les thêmes privilégiés des chansons engagées, puis nous décrirons les objectifs visés par ces chansons, et enfin, nous analyserons l'efficacité de ce vecteur d'idées.

Posté par TPEL2 à 16:45 - Commentaires [9] - Permalien [#]
Tags :


10 janvier 2012

Les grands thèmes

texty 

   Les grands thèmes des  chansons engagées sont également les grandes préoccupation de notre siècle, à savoir : l'écologie, l'humanité et la politique. Nous allons ici présenter deux de ces thèmes : écologie et politique en nous appuyant sur deux exemples : Bed's are Burning-Time for climate justice Tck Tck Tck, la version pour le sommet de Copenhague et Le Déserteur de Boris Vian.

1. La chanson engagé pour l'écologie : Bed's are Burning

Tck Tck Tck
Kofi Annan speach
Climate change is having a real impact on the lives of the individual and communities around de world
We must do something about it
In december in Copenhagen our leaders will have an opportunity to come up with a robust post-climate agreement
That is viable and we help make this planet a better place

Down at the river bed
The earth is cracked and dry instead
Farms are failing, cities baking
Steam in 45 degrees

The time has come
To take a stand
It’s for the earth
It’s for our land
The time has come
A fact’s a fact
The heat is on
No turning back

How can we dance when our earth is turning?
How do we sleep while our beds are burning?

Heaven hopes we’ll find a cure
From Bejing west to Timbuktu
The global village lives and breathes
In 45 degrees

 

   This song was composed in 1987 by the group Midnight Oil. In 2009, 55 artists (like Marion Cotillard, Guillaume Canet and other) gather around this song and make a recovery in order to put pressure on the different establishment so that their decision during the Copenhagen Summit would be fair for the Earth

   The aim of this song is to amake people aware of the situation on Earth. We can find a huge lexical field of climate changing :"The earth is cracked and dry instead", "cities baking", "45 degrees"…

   Ecology is a major concern of our century. Other songs committed to the earth as : Emergency on Planet Earth-Jamiroquai or Heal the World-Michael Jackson.

   In the clip we can see a clock whose numbers have been replaced by icons representing the pollution of the world. This clock is the symbolic representation of time remaining to the Earth. Kofi Annan, who launched the petition music speaks at the beginning of the video he wants to make us aware about the consequences that the degradation of the environment can have on us.

   Little sum-up in french : Bed's are Burning (1987) est une chanson du groupe Midnight Oil qui a été reprise en 2009 par 55 artistes pour le Sommet de Copenhague. Cette chanson comme beaucoup de notre temps parle de l'écologie qui est préoccupation majeur du XXI° siècle.

 

2. La chanson engagé politique : Le déserteur

 

Monsieur le Président
Je vous fais une lettre
Que vous lirez peut-être
Si vous avez le temps
Je viens de recevoir
Mes papiers militaires
Pour partir à la guerre
Avant mercredi soir
Monsieur le Président
Je ne veux pas la faire
Je ne suis pas sur terre
Pour tuer des pauvres gens
C'est pas pour vous fâcher
Il faut que je vous dise
Ma décision est prise
Je m'en vais déserter

Depuis que je suis né
J'ai vu mourir mon père
J'ai vu partir mes frères
Et pleurer mes enfants
Ma mère a tant souffert
Elle est dedans sa tombe
Et se moque des bombes
Et se moque des vers
Quand j'étais prisonnier
On m'a volé ma femme
On m'a volé mon âme
Et tout mon cher passé
Demain de bon matin
Je fermerai ma porte
Au nez des années mortes
J'irai sur les chemins

Je mendierai ma vie
Sur les routes de France
De Bretagne en Provence
Et je dirai aux gens:
Refusez d'obéir
Refusez de la faire
N'allez pas à la guerre
Refusez de partir
S'il faut donner son sang
Allez donner le vôtre
Vous êtes bon apôtre
Monsieur le Président
Si vous me poursuivez
Prévenez vos gendarmes
Que je n'aurai pas d'armes
Et qu'ils pourront tirer



   Cette chanson a été publiée en 1955 pendant la guerre d'Algérie par l'écrivain Boris Vian dans le but de protester contre cette guerre. La chanson prend la forme d'une lettre au président René Coty.

   On trouve dans cette chanson / lettre au président un abondant champs lexical de la guerre et des armes ainsi que de la résignation.

   Comme la lettre / chanson ne se termine pas par les habituelles formules de politesse, on peut penser que Boris Vian invite celui qui écoute à ajouter son propre couplet. La chanson reste donc ouverte à tous ceux qui veulent la compléter et adresser à leur tour une lettre de protestation au président.

   Lors de sa publication en 1955, cette chanson antimilitariste a été rapidement interdite de diffusion sur les ondes sur intervention de Paul Faber alors conseiller municipal de la ville de Paris. Face à cette censure, Boris Vian répondra par une lettre ouverte d'où sont tirées ces citations : « Ma chanson n'est nullement antimilitariste mais, je le reconnais, violemment procivile. » , « D’ailleurs mourir pour la patrie, c’est fort bien ; encore faut-il ne pas mourir tous – car où serait la patrie ? Ce n’est pas la terre – ce sont les gens, la patrie. Ce ne sont pas les soldats : ce sont les civils que l’on est censé défendre – et les soldats n’ont rien de plus pressé que de redevenir civils, car cela signifie que la guerre est terminée .» Mais il convient de rappeler que la version originale finissait par « Prévenez vos gendarmes / Que j'emporte des armes / Et que je sais tirer… »; c'est Mouloudji, premier interprête de la chanson de Vian qui le convainquît de remplacer ces vers par ceux actuels, :« Que je n'aurai pas d'armes / Et qu'ils pourront tirer… »


   Nous pouvons donc conclure que l'engagement des artistes pour des causes qui leur sont chères n'est pas chose nouvelle. Et que ,comme tout, cet engagement évolue selon l'époque et le contexte. De plus, de nos jours, les clips vidéo permettent d'appuyer le propos des artistes.

Posté par TPEL2 à 15:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

25 décembre 2011

Les objectifs principaux

 

text,;n

 

   Nous allons analyser dans une seconde partie les principaux objectifs de la chanson engagée en commençant par le but informatif et dénonciatif, en utilisant Russians de Sting, puis nous étudierons les connotations provocatrices amenant à un appel à l'action dans Aux Armes et Caetera de Gainsbourg, et nous verrons enfin que la chanson engagée peut aussi faire passer un message de soutient et un appel à l'aide, comme dans Les Restos du Coeur des Enfoirés.

 

1. La chanson engagée pour informer et dénoncer : Russians

In Europe and America, there's a growing feeling of hysteria
Conditioned to respond to all the threats
In the rhetorical speeches of the Soviets
Mr. Krushchev said we will bury you
I don't subscribe to this point of view
It would be such an ignorant thing to do
If the Russians love their children too

How can I save my little boy from Oppenheimer's deadly toy
There is no monopoly in common sense
On either side of the political fence
We share the same biology
Regardless of ideology
Believe me when I say to you
I hope the Russians love their children too

There is no historical precedent
To put the words in the mouth of the President
There's no such thing as a winnable war
It's a lie that we don't believe anymore
Mr. Reagan says we will protect you
I don't subscribe to this point of view
Believe me when I say to you
I hope the Russians love their children too

We share the same biology
Regardless of ideology
What might save us, me, and you
Is that the Russians love their children too

   First we focus on the denounciative and informative objective of the song Russians. It is written in 1985, during the Cold War, and it launches the solo career of Sting, the lead singer of Police. It denounces the doctrine of mutual destruction between Russia and the United States. There are also several references to figures like Oppenheimer, the inventor of the Atomic Bomb, Reagan, fortieth President of the United States, and Khrouchtchev, main leader of the USSR between 1953 and 1971.


   The sentence "I hope the Russians love their children too" is repeated many times . It's a way of saying that if they love their children, they will not want to start a nuclear war, in order to protect them. It is a sort of cover story of Lieutenant Kijé, composed by Sergei Prokofiev.

 



   The video designed to broadcast the song is inspired bythe German expressionnist movies : choice of black and white, close-ups of faces, machinery, monstrous cities ...

In this song, the singer expresses his own views on the subject. 

 

   Little sum-up in french : Russians (1985) est une chanson de Sting, qui prend position et dénonce la Guerre Froide qui oppose URRS et USA. Il énonce d'ailleurs des figures importantes qui ont marqué cette époque.

 

2. La chanson engagée qui provoque : Aux Armes et Caetera

Allons enfant de la patrie
Le jour de gloire est arrivé
Contre nous de la tyrannie
L'étendard sanglant est levé

Aux armes et caetera

Entendez-vous dans les campagnes
Mugir ces féroces soldats
Ils viennent jusque dans nos bras
Egorger nos fils nos compagnes

Aux armes et caetera

Amour sacré de la patrie
Conduis soutiens nos bras vengeurs
Liberté liberté chérie
Combats avec tes défenseurs

Aux armes et caetera

Nous entrerons dans la carrière
Quand nos aînés n'y seront plus
Nous y trouverons leur poussière
Et la trace de leurs vertus

Aux armes et caetera

 

   Cette chanson est composée en 1979. C'est une reprise de La Marseillaise que fait Gainsbourg sur un air de reggae. Adressée à l'origine au compositeur italien Luigi Cherubini le 7 Août 1833, cette chanson est écrite par Claude Joseph Rouget de Lisle.

   C'est lors d'une période rude que le chanteur a l'idée de reprendre l'hymne national français, et de la remanier sous un aspect nouveau, en y introduisant du reggae, forme de musique très peu connue en France à cette époque. Cette reprise est initialement inspirée de la version punk de l'hymne national anglais God save the Queen de l'album Never mind the Bollocks, here's the Sex Pistols (1977), parue deux ans auparavant. Elle aura par la suite des conséquences qui permettront à Gainsbourg de recevoir un Disque d'Or et une renommée internationale : c'est un tournant dans sa carrière.

   De nombreuses personnalités se sont opposées à cette chanson, voire de façon outrancière, comme Michel Droit ou les parachutistes-commandos français, mais le plus important est l'influence qu'a eu la reprise : une vision presque "nouvelle" de la musique, une ouverture d'esprit ...

 



   Dans la vidéo accompagnant la chanson, on voit Serge Gainsbourg allumer une cigarette en même temps qu'on allume la flamme sur la tombe du Soldat Inconnu à l'Arc de Triomphe. Et il signe à la fin juste après avoir écrit le nom de Rouget de Lisle.

   C'est par ces actes que Gainsbourg minimise la puissance et l'influence de la chanson. Il donne une notion plus accessible à la chanson.

   On sait d'ailleurs qu'en 1981 le chanteur, lors d'une vente aux enchères, achète le manuscrit original de La Marseillaise pour la modique somme de 135 000 francs, soit 22 500 euros, et remarque que Rouget de l'Isle lui-même, pour ne pas réécrire chaque fois le refrain, notait "Aux armes ... Et caetera". 

 

3. La chanson engagée qui veut aider : La chanson des restos

Moi, je file un rancard
A ceux qui n'ont plus rien
Sans idéologie, discours ou baratin
On vous promettra pas
Les toujours du grand soir
Mais juste pour l'hiver
A manger et à boire
A tous les recalés de l'âge et du chômage
Les privés du gâteau, les exclus du partage

Si nous pensons à vous, c'est en fait égoïste
Demain, nos noms, peut-être grossiront la liste


Aujourd'hui, on n'a plus le droit
Ni d'avoir faim, ni d'avoir froid
Dépassé le chacun pour soi
Quand je pense à toi, je pense à moi
Je te promets pas le grand soir
Mais juste à manger et à boire
Un peu de pain et de chaleur
Dans les restos, les restos du cœur

Autrefois on gardait toujours une place à table
Une soupe, une chaise, un coin dans l'étable
Aujourd'hui nos paupières et nos portes sont closes
Les autres sont toujours, toujours en overdose


J'ai pas mauvaise conscience
Ça m'empêche pas d'dormir
Mais pour tout dire, ça gâche un peu le goût d'mes plaisirs
C'est pas vraiment ma faute si y'en a qui ont faim

Mais ça le deviendrait,si on n'y change rien

J'ai pas de solution pour te changer la vie
Mais si je peux t'aider quelques heures, allons-y
Y a bien d'autres misères, trop pour un inventaire
Mais ça se passe ici, ici et aujourd'hui

 

   C'est en 1985 que Coluche expose à la radio un projet naissant qui lui tient à coeur.

« J’ai une petite idée comme ça (…) un resto qui aurait comme ambition, au départ, de distribuer deux ou trois mille couverts par jour ». Voila son rêve.

   A la demande du comique, Jean-Jacques Goldman compose cette chanson en 1986. Plusieurs personnalités rejoignent ensuite le mouvement et interprètent la chanson. Ils seront par la suite qualifiés d'Enfoirés.

   Dans ce texte on peut repérer un fort champ lexical de la misère (faim, chômage...) et du temps, passé, futur ou conditionnel. En somme, il est totalement composé d'éléments qui parlent d'aide, de pauvreté, de catégories sociales et de bouleversements à effectuer, dans le but d'une vie meilleure pour tous.

   Le refain est simple, souvent répété, sur un air aisé à retenir. Tout est fait pour que les personnes qui entendront la chanson gardent en mémoire les paroles, et, dans le souhait de Coluche, fasse un don.



   Dans le clip vidéo qui accompagne la chanson, ce qui est montré en premier sont les différents camions ou moyens de transports servant à amener la nourriture de l'association sur son lieu de distribution. On identifie ensuite Coluche, le célèbre humoriste, qui entame la chanson. Les images concernant la livraison des dons alimentaires se poursuivent. Une place considérable leur est réservée dans des hangars.

   On voit également le compositeur de la chanson, Jean Jacques Goldman, accompagné de deux autres chanteuses et d'un chanteur.

   On peut constater que les images montrées sont principalement celles qui ont un rapport avec ce qui est distribué aux Restos du Coeur, particulièrement de la nourriture. Et le fait que les produits sont frais, et les plats préparés est souligné, ainsi que le déploiement de bénévoles pour acheminer ces repas vers différents points de distribution.

   Enfin est affiché le symbole de l'association, une assiette en forme de coeur entourée de couverts, contenant le nom de Restos du Coeurs.

 

   Nous pouvons donc différencier plusieurs objectifs établis par les artistes engagés, allant de la dénonciation à la provocation, mais permettant aussi, dans le cas de la dernière chanson choisie, de lever des fonds pour les personnes défavorisées. Les buts poursuivis sont concrêtement semblables cependant : se faire entendre.

Posté par TPEL2 à 13:52 - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags :

24 décembre 2011

L'efficacité

text

 

   Dans une troisième partie, nous parlerons de l'efficacité des chansons engagées, en montrant tout d'abord quel est l'impact de celles-ci. Pour cela nous analyserons la chanson Marine, de Diam's à laquelle Marine Le Pen a répondu par une lettre d'indignation, disant ne pas comprendre ce qui lui était reproché. Puis, nous montrerons quelles conséquences ces chansons engagées entrainent. Pour cela, nous analyserons donc la chanson We are the world for Haïti, une reprise de la chanson We are the world de Michael Jackson.


1. L'efficacité des chansons engagées : Marine de Diam's 

Marine,
Tu sais ce soir ça va mal,
J'ai trop de choses sur le coeur
Donc il faudrait que l'on parle,
Marine,
Si je m'adresse à toi ce soir
C'est que t'y es pour quelque chose,
T'as tout fait pour qu'ça foire.
Marine,

Dans le pays de Marianne,
Y'a l'amour,
Y'a la guerre,
Mais aussi le mariage.
Marine,
Pourquoi tu perpétues les traditions ?
Sais tu qu'on s'ra des millions à payer l'addition.
Ma haine est immense,
En ce soir de décembre.
Quand je pense à tous ces gens que tu rassembles.
Tu sais,
Moi j'suis comme toi,
J'veux qu'on m'écoute.
Et tout comme toi,
J'aimerais que les jeunes se serrent les coudes.
Marine,
T'as un prénom si tendre,
Un vrai prénom d'ange,
Mais dis-moi c'qui te prend.
Marine,
On ne sera jamais amies
Parce que ma mère est française
Mais qu'je ne suis pas née ici.
Marine,
Regarde-nous,
On est beau.
On vient des 4 coins du monde
Mais pour toi on est trop.
Ma haine est immense quand je pense à ton père.
Il prône la guerre quand nous voulons la paix.

{Refrain:}
Donc j'emmerde...
J'emmerde...
J'emmerde qui ?
Le Front National !
Moi j'emmerde...
(J'emmerde...), j'emmerde...
(J'emmerde...), j'emmerde qui ?
Le Front National.
Moi j'emmerde...
(J'emmerde...), j'emmerde...
(J'emmerde…), j'emmerde qui ?
Le Front National.

Marine,
Tu es victime des pensées de ton géniteur.
Génération 80 on a retrouvé notre fureur.
Marine,
T'avais l'honneur d'être proche de l'ennemi,
D'installer un climat paisible dans nos vies.
Mais Marine,
T'es forcément intelligente.
T'as pas songé à tous ces gens que t'engraines dans l'urgence,
Marine,
T'es mon aînée et pourtant je ne te respecte pas,
Il m'a fallu faire ce choix.
Marine,
Tu pouvais briser la chaîne,
Prendre la parole et nous rendre nos rêves.
Mais Marine,
T'as fait la même connerie que lui
Penser que le blanc ne se mélange pas à autrui.
Marine,
On ne s'ra jamais copine parce que je suis une métisse
Et que je traîne avec Ali.
Marine,
Plus j'te déteste, mieux je vais.
Et plus je proteste et moins nous payons les frais.

{au Refrain}

Marine,
Tu crois vraiment que t'es dans le vrai ?
Que t'as su saisir ta chance,
Et que ton avenir est tracé.
Marine,
Je ne suis pas de ceux qui prônent la haine,
Plutôt de ceux qui votent et qui espèrent que ça s'arrête.
T'as fais couler ce navire Marine,
J'ai peur du suicide collectif des amoureux en couleur.
Marine,
Pourquoi es-tu si pâle ?
Viens faire un tour chez nous c'est coloré, c'est jovial.
Marine,
J'aimerais tellement que tu m'entendes,
Je veux bien être un exemple quand il s'agit de vous descendre.
Marine,
Tu t'appelles Le Pen,
N'oublie jamais que tu es le problème
D'une jeunesse qui saigne.
Viens, viens,
Allons éteindre la flamme,
Ne sois pas de ces fous qui défendent le Diable.
Marine,
J'ai peur que dans quelques temps tu y arrives
Et que nous devions tous foutre le camps

{au Refrain, x2}

 


   Cette chanson à travers laquelle Diam's dénonce et nous dit sa haine contre le Front National, est parue en 2006, lors de la candidature de Marine Le Pen, une ancienne avocate et femme politique française, actuellement présidente du Front National. Cependant, les avis divergent au sujet de cette chanson : Diam's dénonce t-elle la vérité ? Sa chanson a t'elle été efficace ? ... 

   Nous retrouvons en effet plein d'indices dans cette chanson qui nous montre bien que Diam's s'adresse au Front National, et plus particulièrement à Marine Le Pen et son père, Jean-Marie Le Pen, lui aussi président du FN avant de laisser sa place à sa fille. Nous pouvons également remarquer, que de temps en temps, dans sa chanson, Diam's a un ton quelque peu familier, soit par l'emploi du tutoiement au lieu du vouvoiement, ou soit par quelques tournures de phrase inapropriées. Diam's ira même dans cette chansons jusqu'à remettre en cause la carrière de Marine Le Pen, en s'adressant à elle en employant un discourt direct.

   Dans l'album, cette chanson est en version "live". Ce choix est très audacieux car on sent bien la mobilisation et le sentiment de haine que dégage le public fâce au partit politique d'extrême-droite.


Lettre ouverte de Marine Le Pen en réponse à la chanson Marine de Diam's :

"Mademoiselle, 
 
J'ai pris connaissance de votre intervention à l'émission de Marc-Olivier Fogiel où vous interprétez " Marine ", chanson qui m'est destinée. 
 
A la lecture des paroles de cette " ballade ", je ne comprends pas ce que vous me reprochez. Vous ne me connaissez pas et pourtant vous me prêtez des sentiments qui n'ont jamais été les miens. Ainsi, votre argumentation, tourne t-elle toujours autour de la couleur de la peau et, après m'avoir accusé d'être trop pâle, vous  m'invitez à " venir faire un tour chez vous " où " c'est coloré, c'est jovial ". Sachez que je ne vous ai pas attendu pour défendre les immigrés.  J'ai été avocate, et il m'est arrivé, à plusieurs reprises, de plaider gratuitement en leur faveur quand ils me paraissaient être injustement traîtés. 
 
Je porte, en outre, les fils et filles de France dans mon coeur qu'elle que soit la couleur de leur peau, leurs origines ou leurs religions. Ainsi, êtes-vous aussi bien " pâle ", comparée à mon amie Huguette Fatna, martiniquaise et marraine de ma plus jeune fille, Mathilde... 
 
Votre statut de " chanteuse engagée " ne vous autorise donc pas à dire n'importe quoi dans le seul but de vous faire un surcroît de publicité sur mon dos. 
 
De même, pensez-vous sérieusement réconcilier tout un peuple en insultant une partie de son électorat  et " en les emmerdant " comme vous le revendiquez à vingt reprises dans votre hymne à la haine ? 
 
Multiplier les amalgames et les anathèmes envers des millions de Français qui souffrent m'apparaît bien paradoxal pour une jeune fille qui se prétend en permanence victime de discrimination. 
 
Pour conclure, je ne peux m'empêcher de vous proposer un véritable débat. Un débat sur l'immigration d'abord, sans préjugés, sans tabou, sans " ballades". Un débat sur l'exclusion aussi, celle dont vous vous plaignez mais aussi celle dont moi et les millions d'électeurs du FN sommes victimes quotidiennement. La balle est dans votre camp et nous verrons de quel côté se situe, véritablement, l'intolérance. 
 
Bien à vous. 
 
Marine Le Pen"

 

   Marine Le Pen, que cette chansons laisse perplexe, a décidé de répondre à Diam's par une lettre ouverte, laissant donc cette réponse visible aux yeux de tous. Ainsi, cette réponse montre bien l'efficacité de la chanson de Diam's, chanson engagée politique. Dans celle-ci, Marine Le Pen remet en cause l'argumentation de Diam's, et en profite d'ailleurs pour bien vanter ces anciennes qualité d'avocate. Nous sommes donc face à une lettre ouverte, sans superflu, et qui nous montre bien que la chanson de Diam's a montré une très grande efficacité !


2. L'impact des chansons engagées : We are the world 25 for Haïti :

There comes a time 
when we hear a certain call
When the world 
must come together as one

There are people dying
and its time to lend a hand to life
The greatest gift of all

We can't go on 
pretending day by day
That someone, somehow 
will soon make a change
We are all a part of 
God's great big family
And the truth, you know,
Love is all we need

We are the world, 
we are the children
We are the ones 
who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
it's true we'll make a better day
Just you and me

Send them your heart 
so they'll know that someone cares
So their cries for help 
will not be in vain
We can't let them suffer 
no, we cannot tell them to wait
Right now they need 
our helping hand

We are the world, 
we are the children
We are the ones 
who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
it's true we'll make a better day
Just you and me

When you're down and out, 
there seems no hope at all
But if you just believe 
there's no way we can fall
Let us realize that a change 
can only come
When we stand together as one

We are the world, 
we are the children
We are the ones 
who make a brighter day
So let's start giving
There's a choice we're making
We're saving our own lives
it's true we'll make a better day
Just you and me (x4)

We All Need Somebody 
that we can lean on
When you wake up 
look around and see that 
your dreams gone
When the earthquakes 
would help you make it through the storm
When the floor breaks 
a magic carpet to stand on
We are the world united 
by love so strong
When the radio isn't on 
you can hear this song
I got a light on the dark road 
you're walking on
A sign posted to find 
the dreams you thought was gone
Someone to help you move 
the obstacles you stumbbled on
Someone to help you rebuild 
after the rumbles gone
We are the world connected 
by a common bond , LOVE
The whole planet singing along

We are the world, 
we are the children
We are the ones 
who make a brighter day
So let's start giving
Theres a choice we're making
We're saving our own lives
its true we'll make a better day
Just you and me

Everyday citizens, 
everybody pitching in
You say more love, 
you say no more
You sensing more, 
you sensing more love
You and I, you and I 
Twelve days no water 
where's your will to live?
we'll amplify the love
and watch it multiply
feeling like the world's end
we can make the world win
like Katrina, Africa, Indonesia,
and now Haiti needs us
they need us, they need us

We are the world, 
we are the children
We are the ones 
who make a brighter day
So let's start giving
Theres a choice we're making
We're saving our own lives
its true we'll make a better day
Just you and me

Haiti, Haiti, Haiti...




   We Are the World 25 for Haiti is a charity single recorded by the supergroup Artist for Haïti in 2010. It is a remake of the 1985 hit song We Are the World, which was written by American musicians, Michael Jackson and Lionnel Richie, to raise funds to fight against famine in Ethiopia.  The recording of We Are The World 25 For Haiti showed the same enthusiasm as the original recording 25 years ago. 

   In this song, the lyrics are those of the original (Michael Jackson and Lionel Richie), with some rap, written by Will.i.am at the end of the song. This new version of We Are The World was recorded on February the first of 2010, result of the devastation caused by the earthquake in Haiti.

   In this songwe find many artists who are engaged to the side of it to help many peopleSo they all sing in chorus!

There are :

Justin Bieber, Jennifer Hudson, Jennifer Nettles, Tony Bennett, Michael Jackson (Archives pictures), Janet Jackson, Miley Cyrus, Enrique Iglesias, Jamie Foxx, Pink, Usher, Céline Dion, Mary Mary, Lil Wayne, Carlos Santana (he play a guitar solo), Akon, T-pain, Will.i.am, Snoop Dog, Kanye West, and many more!

 

   Little sum-up in french : We Are the World 25 for Haiti est une chanson qui a été enregistré pour célébrer les 25 ans de la chanson We are The World, écrite pour la première fois par Quincy Jones et Lionel Richie. Cette ré-édition est destiné à récolter des fonds pour les nombreuses victimes du tremblement de terre à Haïti, qui s'est produit le 12 janvier 2010. Les paroles sont exactement les même que celle chantée par Michael Jackson, cependant, une partie Rap a été ajouté à la fin et récité par Will.i.am.

Posté par TPEL2 à 13:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

20 décembre 2011

Conclusion

 

   En s'interrogeant sur les principaux thèmes de la chanson engagée depuis 1945, nous avons pu constater la diversité des sujets abordés, de l'écologie à la politique en passant par les problèmes socio-culturels de cette époque. 

 

   Quant aux grands objectifs - dénoncer, appeler à l'aide, provoquer... - ceux-ci sont récurrents dans ces chansons et varient peu.

 

   Enfin, au sujet de l'efficacité, nous avons vu que celle-ci est relative, dépendante parfois de la popularité de l'artiste qui la créée aussi bien que du sujet abordé.

 

   Entraînant des dons, des réflexions, des actions sociales, et même des vagues de protestations, les chansons engagées ont le pouvoir de modifier les mentalités, de sensibiliser les populations : de faire changer les choses.

 

   En ce point, les chansons qui s'engagent atteignent leur objectif. Les réactions obtenues concrétisent le fait que ce mode de communication relève d'une argumentation efficace.

 

   Nous avons vu que la chanson engagée est un moyen efficace de faire passer des messages, cependant on peut la considérer comme moins accessible que les publicités, par exemple, visibles partout, indépendemment de notre volonté.

 

Posté par TPEL2 à 22:37 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,